Créer, pour rendre au regard le réel .

Dans MOMMY, de Xavier DOLAN, il y a ce plan, au début, de l’ombre et la lumière dans le linge sur la corde.
Un plan juste un peu long, juste assez long pour que se glisse un temps autre, dans le temps réel.
Un temps de plus comme un pas de côté.

Les yeux sur le linge au jardin ne voient plus pareil.
Voient mieux. Plus près . Plus justes.
Voient.

P1080299

Toujours, cette surprise d’être devant cela: Comme la justesse de création,comme la subjectivité dont on pourrait penser qu’elle nous éloigne des choses, des autres nous rend le monde.

« Plus je vais profond en moi, plus je crois que je perds le lien à l’autre, plus je le rencontre »
Valère NOVARINA en parle, tous, à un moment, en parlent, et chaque fois, on est étonné de cette force avec laquelle tout est redonné plus juste.
L’imaginaire n’est pas un détour, il est maillé dans le réel comme la respiration a notre chair.

Publicités

A propos nadinebruncosme

Nadine Brun-Cosme a exercé plusieurs professions avec des enfants et des adolescents, avant de travailler exclusivement autour de l'écriture. Elle est l'auteur de romans et de nouvelles. Par l'écriture, elle tente de saisir les multiples sensations quotidiennes qui nous ouvrent la porte du souvenir en même temps qu'elles façonnent notre chemin.
Cet article, publié dans ACTUALITES, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s